AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le matin des rêveurs [PV Daisuke Kureno]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Misaki Ryosei
humain chaleureux ; peace&love !humain chaleureux ; peace&love !
Messages : 29
Teitei's : 524
Avatar : Hibiki Ganaha

MessageSujet: Le matin des rêveurs [PV Daisuke Kureno]   Mar 9 Aoû - 21:04

Misaki s’était réveillé en retard ce matin là. Elle était très énervée, car elle ne voulait pas arriver en retard à son cours de biologie, qu’elle avait le matin même. Elle s’était rapidement préparée, puis elle avait filé jusqu’à son cours. Dès qu’elle fût assise, la cloche retentit, la faisant sursauter, vu qu’elle n’était pas bien réveillée. Le cours passa relativement rapidement vu que Misaki était très intéressé par la biologie, tous les recoins de l’anatomie humaine ne lui étaient pas inconnus. Elle écoutait attentivement son professeur, M. Kureno. Il semblait être un grand ténébreux, mais il s’exprimait comme un professeur qui s’y connait et qui aime transmettre son savoir aux autres. Toutes les jeunes filles de la classe avaient tendance à l’écouter encore plus que Misaki, car son physique était attirant malgré qu’il soit un professeur. Grand, mince, la peau pâle, les cheveux foncés et les yeux clairs, cet homme avait l’allure de tout sauf un professeur. La jeune étudiante avait arrêté de suivre le cours, perdue dans ses pensées. Cette jeune femme était très facilement distraite lorsqu’elle était le moindrement fatiguée. M. Kureno ne semblait pas perturbé par cette inattention, probablement puisque Misaki était une bonne élève. Le temps passa plus rapidement que ce que la jeune fille en eu conscience. La cloche avait retentit, mais elle ne l’avait pas entendue. Le brouhaha causé par tous les élèves qui se lèvent et qui sortent de la classe la sortie de sa torpeur. Elle ramassa ces livres et ses cartables, elle les rangea soigneusement dans son sac et elle sortit tranquillement de la classe, après tous les autres qui c’étaient tous jetés sur la porte de sortie dès que la cloche avait sonné. Elle marchait lentement, comme engourdie par la fatigue, se dirigeant vers son prochain cours. Elle réfléchissait beaucoup, elle ne savait pas trop à quoi penser en même temps. Tout était confus. La jeune étudiante alla vers son casier, l’ouvrit puis prit les livres et le cartable dont elle avait besoin. Elle déposa par la même occasion les livres qui ne lui étaient plus nécessaire. Elle ferma la porte de son casier, sursautant car le visage de son professeur se trouvait juste là.

- M. Kureno ! Vous m’avez fait peur… dit-elle en baissant les yeux.

Le professeur se tenait devant elle, à une distance raisonnable. Elle se demandait bien que pouvait-il lui vouloir ? Peut-être allait-il la réprimander parce qu'elle n'avait pas noter le devoir qu'il y avait à faire ou parce qu'elle n'écoutait pas beaucoup son cours. Elle n'en avait aucune idée, mais le visage du professeur ne semblait pas amère du tout, alors elle ne croyait pas qu'il allait la réprimander ou quoi quelque chose du genre. Les couloirs s'étaient vidés, les élèves étaient partis pour leur cours et les enseignants aussi. Misaki ne savait pas trop si rester dans le couloir était très bon pour son prochain cours, mais elle voulait des explication à cette apparition soudaine de son professeur. Le silence était vide, ce qui donnait à Misaki une impression de malaise. Dès que son enseignant allait ouvrir la bouche pour parler, cette impression serait rompue, et elle serait moins tendue. En attendant, elle émettait toutes sortes d'hypothèses toutes plus étranges les unes que les autres sur ce que pourrait bien dire son professeur de biologie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Daisuke Kureno
prof de bio ; humain chaleureuxprof de bio ; humain chaleureux
Messages : 62
Teitei's : 1220
Avatar : Saitou Hajime

MessageSujet: Re: Le matin des rêveurs [PV Daisuke Kureno]   Dim 28 Aoû - 19:04

La matinée paraissait avoir bien débutée avec son premier cours. Les élèves semblaient attentifs et intéressés dans ce que Daisuke racontait, malgré l'heure matinale, enfin à une exception près. Et c'est surtout ce qui l'interpella ; Car en temps normal Misaki Ryosei était une élève pour le moins investie et studieuse, du moins en biologie. Hors durant toute l'heure, s'il remarqua qu'elle n'était attentive en rien, il ne le montra pas, poursuivant son cours avec bonne humeur et dynamisme.

Lorsque la sonnerie retentit, la jeune élève mit de nouveau un certain temps avant de réaliser que ses camarades sortaient déjà et Daisuke l'observa entrain de ranger ses affaires puis sortir. Sensiblement, ses sourcils se froncèrent, un pli anxieux se dessinant sur son visage, et il effaça rapidement le tableau blanc et quitta la salle. Etant donné que pour cette deuxième heure il était libre, il pouvait se permettre de laisser son sac dans cette salle inutilisée.

Le jeune professeur ébouriffa ses mèches en balayant le couloir du regard, qui se vidait peu à peu et il trouva enfin la personne qu'il cherchait. Machinalement, deux de ses doigts desserrèrent le col de sa chemise immaculée et il s'approcha de Misaki, qui extirpait lentement des livres de son casier. Comme il s'y attendait, elle sursauta quand elle s'aperçut de sa présence et le jeune homme déposa un regard indéchiffrable sur son visage, marqué en ce moment par la surprise et l'incompréhension. Elle devait se demander ce qu'il lui voulait. Devinant une certaine tension dans la courbe de la mâchoire de la jeune fille, Daisuke lui offrit un demi-sourire pour lui montrer qu'il n'était pas venu la sermonner pour son manque d'attention seulement son expression redevint sérieuse et concentrée tandis que ses réflexions mentales reprenaient le dessus.


« Misaki-san. Ses yeux d'un bleu profond la sondèrent avec anxiété. Est-ce que vous vous sentez bien ? »

Par pur instinct et inquiétude, Daisuke leva une main et effleura une des ses joues du bout des doigts avant d'ajouter, doucement.

« Je vous trouve un peu pâle. Des soucis ? »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le matin des rêveurs [PV Daisuke Kureno]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Teishoku  :: Salles de cours-

Nos partenaires chéris







Nos logos - Vous ?
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Pensionnat