AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les opposées se foutent sur la face parfois [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Melchior Tang
humain chaleureux ; peace&love !humain chaleureux ; peace&love !
Messages : 78
Teitei's : 242
Avatar : Sekihan - Utattemita

MessageSujet: Les opposées se foutent sur la face parfois [PV]   Sam 27 Aoû - 17:19



    Elle était grande, blanche et belle. Non je ne vous parle pas d'une fille mais d'une chambre. Trois lits ce trouvait dans celle ci. C'était assez bien trouver comme principe, la chambre était disposition de manière a ce qu'on doive se croiser, se retrouver au bureau, aux armoires, sans pour autant empiéter sur le terrain de nos camarades de chambre. Nous avions chaqu'un de quoi ranger nos affaires, faire nos devoirs, l'intimité la plus totale ! Même si … Ma chambre était mixte .

    Je n'avais rien contre les filles. Loin de la, mais rien qu'en entrant dans ma chambre je sentais déjà son déodorant, quelques chose comme la pêche ou la pomme. C'était entêtant quand on était enfermer dans cette pièce plusieurs heures. Mon premier geste était toujours d'ouvrir la fenêtre, mais ça, ca énervant souvent mon colocataire, qui lui préférais ouvrir la porte et ça moi ça m'énervais.

    En général, les chambres, sont assez bien répartie, mais j'avais l'impression que la chambre numéro 129 renfermait trois grand caractère qui allaient avoir du mal a cohabiter nuit et jour. Nous nous détestions pas, pas encore, cela pourrais venir toutefois ! Mais je priais pour que ca n'arrive pas. Je préférais fermer les yeux, et puis faire comme a mon habitude, sans changer quoi que se sois. Même mes méthodes de rangement qui était comment dire... Assez bordélique.

    Assis par terre, mon ordinateur portable sur les genoux que j'avais en tailleur, la sourie poser au sol, je triais mes photographies, les bonnes et les mauvaises. Les téléchargent sur un disque dur externe, je du les laisser charger, je me leva alors, commençant a chercher dans mon armoire, en sortant des cornichons au vinaigre. Ici on en trouvait pas, a mon grand malheurs, il fallait les faire important, enfin il semblerait qu'il y est un magasin de produit français a Tokyo. Je devais aller voir pour essayer dans trouver, cela aurait été quand même plus facile.

    Je posa le bocal ouvert par terre, alors que j'enlevais mon T-shirt que je jeta sur mon bureau , mais le temps que je me retourne pour le reprendre, une adolescente que je reconnaissais de visage, je l'avais aperçu déjà qu'une ou deux fois même si on partageai la même pièce a vivre. Sa porte fit tomber mon bocal qui se renversa par terre.

    « Non ! Mes cornichons ! Mais tu aurais pu faire attention ! » M'écriais je.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Naeko Hayashi
neko rebelle ; anti-humains è_éneko rebelle ; anti-humains è_é
Messages : 59
Teitei's : 195
Avatar : Francesca Lucchini

MessageSujet: Re: Les opposées se foutent sur la face parfois [PV]   Dim 28 Aoû - 17:25

Les cours sont t-e-r-m-i-n-é-s ! Cette journée m'a parut interminable, notamment à cause du cours de discipline nekotienne. Comme quoi, j'étais forcée à écouter sinon mon voisin me dénonçait toujours en disant ''cette neko dort''. Bon, je n'arrivais pas vraiment à trouver le sommeil en réalité. Mais je me reposais disons, des trois autres cours qui l'ont précédé. Parfois l'enseignant me posait des questions et j'y répondais avec humour, faisant bien comprendre que je ne servirais jamais un maître qui croit que je suis sa bonne. Cette partie de la journée était la plus ennuyante de toutes. Malgré le fait que mes camarades nekos rebelles appréciaient fortement mes blagues. Ce qui a résulté à une certaine ''popularité'' pour moi dans cette classe envers eux. Autrement, la plupart des nekos dociles me regardent comme si j'étais une extraterrestre. Tant pis, je n'en n'ai rien à faire. En ce moment même je sors du local où je ne voudrais jamais retourner. Mais je n'ai pas trop le choix disons. Je ne suis pas du genre à sécher les cours et me retrouver avec une retenue ne m'enchante pas. Marchant dans le corridor, j'entends mon ventre crier famine. Je pourrais manger quelque chose avant le repas je pense bien. Sortant à la vitesse de l'éclair du pensionnat, je me dirige vers le dépanneur le plus proche. Je prends un petit sac de chips, le paie, et en ressort avec une expression gagnante. C'est quand même tout un exploit que j'ai réussi à trouver le dépanneur sans me perdre ! Je retourne en gambadant vers Teishoku, joyeuse comme tout, comme à mon habitude. Je me dirige vers les chambres destinées aux 16-17 ans et me dit que cette fois-ci je risque de rencontrer mes colocataires, qui sont tous deux des garçons. Je dois avouer qu'être avec des filles à la place ne m'aurait pas déplu. Les gens de sexe masculin sont souvent assez bordéliques alors que moi j'aime que les choses soient bien rangées. Mais bon, peut-être que ces gars-là seront des exceptions, on ne sait jamais. Ouvrant la porte de la chambre 129, un bruit de verre tombant sur le plancher parvient jusqu'à mes oreilles. Pénétrant à l'intérieur de la pièce, j'aperçois un humain qui me réprimande aussitôt pour avoir fait tomber son bocal de cornichons. Je fixe mon regard sur ceux-ci puis en revient au jeune homme, affichant un air désolé.
-Oh je suis désolée je ne l'ai pas fait exprès...
Puis, je remarque que mon colocataire est torse nu, ce que je n'ai pas vu tout à l'heure. Devenant rouge comme une tomate, je me retourne et me dirige simplement vers mon lit, silencieuse. J'observe légèrement le sol et remarque des vêtements, chaussettes et autres éparpillés par terre. Bon, je m'occuperai de ça plus tard, pour l'instant il faudrait peut-être que je fasse connaissance avec... lui ?
-Hum... tu pourrais mettre un chandail s'il te plaît ?
Ouvrant mon sac de chips, je commence lentement ma dégustation attendant qu'il réponde quelque chose, qu'il se présente. Ça serrait la moindre des choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Melchior Tang
humain chaleureux ; peace&love !humain chaleureux ; peace&love !
Messages : 78
Teitei's : 242
Avatar : Sekihan - Utattemita

MessageSujet: Re: Les opposées se foutent sur la face parfois [PV]   Jeu 1 Sep - 9:45

    Surpris, je fis de grand yeux globuleux a la jeune fille en mode tomate qui me demandait de me rhabiller. Personnellement je fus surpris. Cela ne devait pas être facile pour les garçons qui allait a la plage avec elle si ils n'avaient pas le droit d'être torse nu ! Dans un soupire, je me retourna vers mon armoire, laissant a la vu de ma colocataire mon tatouage qui me prenait tout le dos, couleur terre aride, rouge scarification. Le nez dans le placards, je me pris un grand débardeur jaune ''Bob L'éponge'' si il faut citer qui m'arrivait a mi cuisse.

    Dans mon élan je me retourna avec la main tendu pour les présentations, puis les traditions du pays me revinrent a l'esprit, d'un sourire, je m'inclina un peu d'où j'étais, pouvant ainsi admirer le carnage qu'elle avait fait de mes sucreries préférer. Les larmes a l'âme, je prononça alors mon nom.

    « Melchior Tang. Enchanté colocataire tueuse de bouffe... » avec un sourire.

    Je me redressa pris une de mes serviettes, et commençais a éponger le sol, avec un sac pour jeter le bocal non briser et tous les légumes verts. J'éprouvais comme un sentiment amer pendant que je nettoyais la chambre, quand ce fus finit, c'était rapide, je me redressa, puant le vinaigre a plein nez, la serviette tremper sur mon épaule et le sac dans mes mains, un regard noir , le doigt coller a son front.

    « Assassine ... »

    Je sortie de la chambre une petite seconde pour jeter le sac dans le locale de notre étage, local qui n'était qu'a deux portes de notre chambre, assez prêt pour nous faciliter la vie, assez loin pour ne pas être déranger par des odeurs horrifiante. Allez savoir ce que certains jette !
    De retour dans la chambre, il est vraie qu'elle était en bazars, peut être, mais pour moi, tout était parfaitement organiser et vivable ! Même si l'idée n'était peut être pas partager par tout le monde, en attendant mon colocataire n'avait rien relever, semblant être lui aussi un peu bordélique. Je me réinstalla au pied de mon lit a faire de l'ordinateur comme si de rien était.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Naeko Hayashi
neko rebelle ; anti-humains è_éneko rebelle ; anti-humains è_é
Messages : 59
Teitei's : 195
Avatar : Francesca Lucchini

MessageSujet: Re: Les opposées se foutent sur la face parfois [PV]   Dim 4 Sep - 21:06

Tout en mangeant mes chips, je tourne légèrement le regard vers mon colocataire qui est en train d'enfiler un chandail. C'est déjà ça de fait, comme ça je vais pouvoir le regarder sans me dire qu'il est à moitié tout nu... Je lui souris gentiment, ce n'est pas pour autant que je vais me mettre à le détester. C'est alors qu'il s'incline et me mentionne son nom, disant qu'il est enchanté de me rencontrer. Mais comme il ne connait pas encore mon nom, il m'a appelé ''tueuse de bouffe''. Quel beau surnom, j'en ai la larme à l'œil. Le voyant esquisser un sourire j'en déduis que c'est sarcastique, ce que j'espérais de tout cœur. Tant qu'à devoir vivre dans la même pièce autant apprendre à se connaitre et s'apprécier. Melchior saisit une serviette et se met à essuyer le plancher, déposant les cornichons dans un sac par la suite. Il a l'air drôlement triste à l'idée de ne pas pouvoir les déguster. Je me dis simplement que personnellement, je n'aime pas trop cet aliment. Il se relève et je peux sentir l'odeur forte de vinaigre, alors qu'il pose un doigt sur mon front et me traite d'assassine. Apparemment il y tenait vraiment. Je trouve sa réaction un peu exagéré, quoi que si on me ferait échapper mes friandises un de ces jours... Je serais triste, mais peut-être pas au point de traiter le coupable d'assassin. Ce genre d'acte est pardonnable, à moins que se soit du exprès. Mon colocataire sort un instant pour aller jeter le sac et revient peu de temps après. Il se réinstalle devant son ordinateur et fait comme si de rien n'était. Je baisse le regard vers le sol et les multiples vêtements et autres choses éparpillées par terre commencent déjà à m'énerver. Ce n'est pas beau à voir, et je n'aime pas devoir regarder au plancher pour être sûre de ne marcher sur rien. Je termine mes chips, me lève tranquillement de mon lit et commence à ramasser des sacs ziploc, des papiers et pleins de ''déchets''. Je vais mettre à la poubelle la plupart d'entre eux, à part les feuilles de papier que je pose sur une table de nuit. Tournant la tête vers Melchior, je lui fais mon plus beau sourire et dit :
-Au cas où ça t'intéresse moi c'est Naeko ! Enchantée.
Gardant tout de même un ton enjoué, je me mets à un peu le sermonner.
-Hum... c'est moi ou toi et l'autre gars êtes assez bordéliques ? Vous savez jeter des trucs à la poubelle et ranger des vêtements n'est pas plus dur que de les foutre à terre.
Puis je contemple les chandails, pantalons, bas et autres qui sont toujours à terre. Je ne peux tout de même pas tout ramasser et en plus je ne sais pas à qui d'eux deux ils appartiennent !
-Si tu pourrais ramasser le linge qui t'apparient à terre se serait déjà ça. S'il te plaît .
Je ne prends pas un ton du genre ''hey tu vas faire ça'', pour l'instant. Je lui demande ça gentiment, question de partir du bon pied avec lui. Et puis devoir être sérieuse, voire dure, ne m'enchante pas. Être joyeuse et gentille, telle est ma véritable nature. Malheureusement, je ne peux pas toujours l'être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Les opposées se foutent sur la face parfois [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les opposées se foutent sur la face parfois [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Teishoku  :: Les chambres [16-17 ans] :: Chambre n°129-

Nos partenaires chéris







Nos logos - Vous ?
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit